Rivière Ubangi, également orthographiée rivière Oubangui, plus grand affluent de rive droite du fleuve Congo, marquant la frontière entre la République démocratique du Congo (Kinshasa) et la République du Congo (Brazzaville). L’Ubangi est formé par l’union (près de Yakoma, en République démocratique du Congo, à la frontière de la République centrafricaine) des rivières Bomu (Mbomou) et Uele (Welle), puis s’écoule vers l’ouest sur environ 560 km. Il s’incline au nord-est de Bangui et coule un peu plus loin vers le sud-ouest. La longueur totale de l’Ubangi, avec l’Uele, est d’environ 1 400 miles (2 250 km). Son débit moyen à Bangui est estimé à 151 147 pieds cubes (4 280 mètres cubes) par seconde. De mai à décembre, en période d’inondation, le débit peut dépasser 494 000 pieds cubes (14 000 mètres cubes), tandis que pendant les basses eaux (février–avril), il chute à 35 300 pieds cubes (1 000 mètres cubes).

 Rivière Ubangi
Rivière Ubangi

Rivière Ubangi, près de Bangui, C.A.R.

Pete Chirico, USGS

 Bassin et réseau de drainage du fleuve Congo
Bassin et réseau de drainage du fleuve Congoencyclopædia Britannica, Inc.

Dans son cours supérieur, l’Ubangi se divise en bras séparés par des îles allongées, tandis qu’ailleurs les roches confinées créent des rapides, comme ceux de Bangui. L’Ubangi change en entrant dans le bassin du Congo, son large cours étant divisé par des hauts-fonds sablonneux. Certains de ses affluents sont encore entravés par des rapides. La zone située entre la longitude 16 ° E et l’Ubangi se compose de vallées plates et marécageuses et de basses divisions descendant vers l’est et le sud-est des collines occidentales jusqu’au fleuve Congo. Une grande partie de la région est couverte de forêt équatoriale dense, et de grandes parties de la région qui se trouvent au nord-est et au sud-ouest de la rivière Sangha sont inondées en permanence. La rivière Ubangi rejoint le Congo au village d’Irebu, à l’embouchure du canal d’Irebu. Le lac Tumba, marécageux de faible altitude, se déverse par ce canal dans le fleuve Congo. Les eaux du Congo de fin avril à fin juin repoussent celles de l’Ubangi. Une certaine autorisation pour la navigation a eu lieu et des barges de 600 tonnes peuvent atteindre Bangui.

L’Uele a été visitée du nord en 1870 par Georg Schweinfurth, un botaniste allemand, et en 1882-83 Wilhelm Junker, un explorateur allemand de Russie, l’a identifiée comme faisant partie du système du fleuve Congo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.